Stories.Pilsudski.Project.FR

Stories

Projet Pilsudski

English - Polski

Notre admiration pour le Maréchal Pilsudski a été transmise sur

cinq générations

Après le “coup d’Etat” de mai 1926, Walenty Książyk est venu en France avec sa famille. Un officiel de l’entourage du Maréchal Józef Piłsudski lui avait conseillé de quitter la Pologne. Walenty parlait couramment français, russe et allemand. Avec un esprit ouvert aux débats de son temps, c’était un patriote socialiste et un supporter résolu de Józef Piłsudski qui était aussi socialiste. Ils partageaient une même vision de l’Indépendance de la Pologne et de la défense de la Nation. Mais pour les socialistes de la "vieille garde", la présence de politiciens du futur "régime de la Sanacja" ajoutait l’insécurité à l’anxiété. Plusieurs d’entre eux avaient été arrêtés. Beaucoup avaient déjà quitté le pays. La France était une destination sureet la famille décida d'y rester après un séjour de quelques semaines. Voilà donc le paradoxe : Walenty quitta la Pologne mais resta loyal à Piłsudski.

 

L’admiration pour le Maréchal Piłsudski a été transmise sur cinq générations. Avec le temps, le Maréchal Piłsudski est devenu un membre invité de notre famille. Chaque visite de la Crypte où il repose dans la Cathédrale du Wawel à Cracovie est un moment d’intense émotion. Cette loyauté se reflète dans notre collection de livres et de documents datant de 1919 à 1945. Beaucoup sont en français. Quelques-uns sont en anglais. Le Musée Pilsudski de Sulejowek (Muzeum Józefa Piłsudskiego w Sulejówku) a confirmé son intérêt pour cette collection. L’année 2017 commémore le 150ème anniversaire de la naissance de Józef Piłsudski. L’année 2018 va célébrer le jubilé des 100 ans de la Restauration de l’Indépendance de la Pologne. A cette occasion, le Musée Pilsudski va ouvrir un nouveau bâtiment consacré à l’information, à l’éducation et à la recherche. Nous souhaitons que cette collection soit utile aux historiens, aux experts et aux étudiants.

 

Quand Walenty a quitté la Pologne en 1926, il avait 63 ans. Walenty resta en France. Son fils Léon partit aux Etats-Unis au début des années 30. En 1947, Walenty est retourné en Pologne. Agé de 84 ans, il a traversé l’Europe en ruines pour retourner dans sa patrie et faire valoir ses droits de propriété à Varsovie (Mokotów) et à Grochale Górne. Dévasté par l’ampleur de la destruction de Varsovie, il est mort quelques temps après son retour. Ce projet de donation au Musée Pilsudski est un hommage à son courage et à sa fidélité.

 

La collection comprend des livres, des magazines et journaux, ainsi que divers éléments commémoratifs. Inventaire en cours.

Bienvenue sur la page Pilsudski Collection (1) Documents and (II) Memorabilia.